Voyage en Amérique – Chateaubriand

Je m’embarquai donc à Saint-Malo, comme je l’ai dit : nous primes la haute mer, et, le 6 mai 1791, vers les huit heures du matin, nous découvrîmes le pic de l’Île de Pico, l’une des Açores : quelques heures après, nous jetâmes l’ancre dans une mauvaise rade, sur un fond de roches, devant l’Île Graciosa.

Maintenant, indifférent moi-même à mon sort, je ne demanderai pas à ces astres malins de l’incliner par une plus douce influence, ni de me rendre ce que le voyageur laisse de sa vie dans les lieux où il passe.

Voyage en Amérique – Chateaubriand

Les Noces de Tipasa – Albert Camus

Les Noces de Tipasa - Albert Camus

Au printemps, Tipasa est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres.

Dans ce grand temple déserté par les dieux, toutes mes idoles ont des pieds d’argile.

Les Noces de Tipasa – Albert Camus


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

La plus secrète mémoire des hommes – Mohamed Mbougar Sarr

La plus secrète mémoire des hommes - Mohamed Mbougar Sarr

D’un écrivain et de son œuvre, on peut au moins savoir ceci : l’un et l’autre marchent ensemble dans le labyrinthe le plus parfait qu’on puisse imaginer, une longue route circulaire, où leur destination se confond avec leur origine : la solitude.

Madag viendra me voir une nuit pour me demander des comptes, peut-être pour se venger, je le sais ; et son fantôme, en s’avançant vers moi, murmurera les termes de la terrible alternative existentielle qui fut le dilemme de sa vie ; l’alternative devant laquelle hésite le cœur de toute personne hantée par la littérature : écrire, ne pas écrire.

La plus secrète mémoire des hommes – Mohamed Mbougar Sarr


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Dieu, sa vie, son œuvre – Jean d’Ormesson

Dieu, sa vie, son œuvre - Jean d’Ormesson

En ce temps-là, le temps n’existait pas encore.

Et il y eut quelque chose au lieu de rien.

Dieu, sa vie, son œuvre – Jean d’Ormesson


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Cousine K – Yasmina Khadra

Cousine K - Yasmina Khadra

Le temps passe et n’attend personne.

Je n’arrête pas de me répéter, au tréfonds de mon malheur, que, même si je l’avais réellement voulu, je n’y aurais rien changé.

Cousine K – Yasmina Khadra


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Rien ne t’efface – Michel Bussi

Rien ne t’efface - Michel Bussi

Je suis quelqu’un de rationnel.

Vois-tu, Nectaire, on naît poussière, on retournera poussière, mais une poussière dont se nourrit chaque nouvelle graine sur cette terre.

Rien ne t’efface – Michel Bussi


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Une vie – Guy de Maupassant

Une vie - Guy de Maupassant

Jean, ayant fini ses malles, s’approcha de la fenêtre, mais la pluie de cessait pas.

Puis elle ajouta, répondant sans doute à sa propre pensée : « La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. »

Une vie – Guy de Maupassant


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Carnets d’un moine errant – Matthieu Ricard

Carnets d’un moine errant - Matthieu Ricard

Je suis né le 12 juin 1967, à l’âge de vingt et un ans.

De son large sourire édenté, un vieux moine m’accueille avec la formule consacrée : « Bienvenue ! Te voilà de retour au pays.  Puisse-tu vivre cent ans ! »

Carnets d’un moine errant – Matthieu Ricard


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Les flammes de pierre – Jean-Christophe Rufin

Les flammes de pierre - Jean-Christophe Rufin

Il est presque toujours impossible de savoir comment sont nées les histoires que l’on raconte.

Nul n’aurait pu dire ce qu’ils faisaient là ni pourquoi la montagne leur apportait tant de bonheur.

Les flammes de pierre – Jean-Christophe Rufin


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

1984 – George Orwell

1984 - George Orwell

C’était une journée d’avril froide et claire.

La lutte était terminée.

Il avait remporté la victoire sur lui-même.

Il aimait Big Brother.

1984 – George Orwell


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Un souffle sur la main – Bruno Combes

Un souffle sur la main - Bruno Combes

Les cris d’un jour de rentrée, le jeu de la marelle dessiné sur le pavé, les premiers mots raturés sur un cahier.

Pour Lou l’espoir renaissait enfin : elle allait pouvoir recommencer à vivre.

Un souffle sur la main – Bruno Combes


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Le Voyage dans l’Est – Christine Ango

Le Voyage dans l’Est - Christine Ango

J’ai rencontré mon père dans un hôtel à Strasbourg, que je ne saurais pas situer.

Les mains dans les poches, les épaules crispées, la poitrine creusée, il tapotait ses deux pieds sur le trottoir pour se réchauffer, il m’a vue, et m’a souri :

  • Ça s’est bien passé ?
  • Très bien.

Le Voyage dans l’Est – Christine Angot


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

La Ferme de animaux – George Orwell

La Ferme de animaux - George Orwell

Mr. Jones, de la ferme du manoir, avait poussé le loquet des poulaillers pour la nuit, mais il était trop ivre pour penser à fermer les trappes.

Les bêtes, au-dehors, faisaient aller leur regard d’un cochon à un homme, puis d’un homme à un cochon, puis de nouveau d’un cochon à un homme ; mais il n’était plus possible de distinguer l’un de l’autre.

La Ferme de animaux – George Orwell


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Le bûcher des certitudes – Bernadette Pecassou

Le bûcher des certitudes - Bernadette Pecassou

La brume s’est dissipée.

Il existe un fil invisible tendu dans l’univers au-dessus des nuages, et ce fil relie les êtres de bonne volonté qui traversent les tempêtes, résistent et avancent, convaincus du meilleur à venir.

Le bûcher des certitudes – Bernadette Pecassou


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Au-delà des pyramides – Douglas Kennedy

Au-delà des pyramides - Douglas Kennedy

Il s’appelait Youssouf, il vendait des Toyota à deux pas du Sphinx et je l’ai connu quelque part au large de la côte albanaise, sur le pont d’un ferry italien qui peinait à rejoindre le coin nord-oriental du continent africain.

Et c’était aussi la direction que Salah avait hâte de me voir prendre, car il a montré le Nil d’un doigt et m’a dit :

  • Le taxi, il veut rentrer chez lui.  Toi aussi tu rentres chez toi ?
  • Oui.  Je rentre chez moi.

Au-delà des pyramides – Douglas Kennedy


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Les yeux du dragon – Stephen King

Les yeux du dragon - Stephen King

Il était une fois un roi qui vivait dans le royaume de Delain avec ses deux enfants.

Mais à présent il est bien tard, et cela est une autre histoire, que je vous raconterai un jour.

Les yeux du dragon – Stephen King


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Un sac de billes – Joseph Joffo

Un sac de billes - Joseph Joffo

La bille roule entre mes doigts au fond de ma poche.

C’est vrai, j’ai grandi.

Un sac de billes – Joseph Joffo


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

La gloire de mon père – Marcel Pagnol

La gloire de mon père - Marcel Pagnol

Je suis né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des chevriers.

Alors, je chantai la farandole, et je me suis mis à danser au soleil …

La gloire de mon père – Marcel Pagnol


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Le serpent majuscule – Pierre Lemaitre

Le serpent majuscule - Pierre Lemaitre

Mathilde tape de l’index sur le volant.

Choqué par la violence et la soudaineté de la scène, il s’assied sur le siège de sa voiture et, étrangement, se prenant la tête entre ses mains, il se met à pleurer.

Le serpent majuscule – Pierre Lemaitre


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

L’Amour conjugal – Alberto Moravia

L'Amour conjugal - Alberto Moravia

Il faut tout d’abord que je parle à ma femme.

Et ces mots prononcés tout haut furent la conclusion de ma pensée.

L’Amour conjugal – Alberto Moravia


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

La princesse au petit moi – Jean-Christophe Rufin

La princesse au petit moi - Jean-Christophe Rufin

Avec sa drôle de perruque grise et sa cuirasse en acier, l’homme regardait fixement Aurel.

Les bougies consumées, la pénombre se fit et Aurel, déchainé sur le clavier, put pleurer sans que personne ne lui demandât si c’était d’épuisement ou de bonheur.

La princesse au petit moi – Jean-Christophe Rufin


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Ghost in love – Marc Levy

Ghost in love - Marc Levy

Tu avais huit ans, je préparais ton petit déjeuner pendant que tu rassemblais tes affaires dans ton cartable.

C’était cela d’être un père et je suis le tien pour l’éternité tout entière.

Ghost in love – Marc Levy


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Bouquins – Zoé Sagan

Bouquins - Zoé Sagan

Le sentiment d’être tout est la preuve de n’être rien.

Est-ce que le futur n’est pas une question ?

Bouquins – Zoé Sagan


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Le crépuscule et l’aube – Ken Follet

Le crépuscule et l’aube - Ken Follet

Il n’était pas facile de rester éveiller toute la nuit, constata Edgar, même si c’était la plus importante de votre vie.

Répétant les derniers mots de son serment, il murmura : « Pour le restant de mes jours. »  Il vit des larmes perler à ses paupières, et elle dit : « Et des miens, mon amour, et des miens. »

Le crépuscule et l’aube – Ken Follet


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Les Châtiments – Victor Hugo

Les Châtiments - Victor Hugo

Qui peut, en cet instant où Dieu peut-être échoue, deviner si c’est du côté sombre ou joyeux que la roue va tourner ?

L’ange au glaive de feu, debout derrière toi, te met l’épée aux reins et te pousse aux abîmes !

Les Châtiments – Victor Hugo


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Les mystères de la cathédrale de Chartres – Louis Charpentier

Les mystères de la cathédrale de Chartres - Louis Charpentier

Il y a, à l’intérieur de la cathédrale de Chartres, dans le bas-côté Ouest du transept Sud, une pierre rectangulaire, scellée en biais dans les autres dalles, dont la blancheur tranche nettement sur la teinte grise générale du dallage. 

Et quand il ne reste plus un « juste », alors le livre se ferme et le Temple s’écroule.

Les mystères de la cathédrale de Chartres – Louis Charpentier


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

L’inconnu de la poste – Florence Aubenas

L’inconnu de la poste - Florence Aubenas

La première fois que j’ai entendu parler de Thomassin, c’était par une directrice de casting avec qui il avait travaillé à ses débuts d’acteur.

Un parfait inconnu.

L’inconnu de la poste – Florence Aubenas


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Ce que tu as fais de moi – Karine Giebel

Ce que tu as fait de moi - Karine Giebel

En arrivant dans les locaux de la DDSP de L., le commissaire divisionnaire Jaubert eut l’impression de pénétrer dans une église par un jour d’enterrement.

Jaubert quitta enfin Richard des yeux et, lorsqu’il se retourna, il vit Laëtitia enjamber la fenêtre et sauter dans le vide.

Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Lolita – Vladimir Nabokov

Lolita - Vladimir Nabokov

Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.

Et c’est la seule immortalité que je puisse partager avec toi, ô ma Lolita.

Lolita – Vladimir Nabokov


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

Germinal – Émile Zola

Dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d’une obscurité et d’une épaisseur d’encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou, dix kilomètres de pavé coupant tout droit à travers champs de betteraves.

Des hommes poussaient, une armée noire, vengeresse, qui germait lentement dans les sillons, grandissant pour les récoltes du siècle futur, et dont la germination allait bientôt éclater la terre.

Germinal – Émile Zola


Vous appréciez les premières et dernières phrases de livres ? … Vous pouvez désormais les découvrir sous un autre format en les feuilletant dans un livre qui regroupe 52 premières et dernières phrases.

Disponible sur les meilleures plateformes de vente en ligne … Ou bien directement en cliquant ici

La famille Martin – David Foenkinos

La famille Martin - David Foenkinos

J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond.

Au fond, c’était peut-être le signe que j’étais capable de renouer avec la fiction.

La famille Martin – David Foenkinos

Lettre ouverte aux femmes – Françoise Parturier

Lettre ouverte aux femmes - Françoise Parturier

Je sais, Madame que tout va bien, vous êtes heureuse, épanouie, féminine, une vraie femme, votre âme est blonde, votre homme à vous, qui n’est pas du tout comme les autres, est merveilleux, sous une apparente soumission vous régnez, et puis le monde a tellement changé, n’est-ce pas, que vous vous sentez libre, sans problème.

Et puis il faut travailler à votre propre indépendance, et surtout vous grouper, vous unir et vous battre non pas pour une victoire politique, pour une revanche, pour le pouvoir, mais pour que tant d’efforts ne restent pas une fois de plus lettre morte et pour qu’enfin les idées et les lois aient force de vie.

Lettre ouverte aux femmes – Françoise Parturier

La Débacle – Émile Zola

La Débacle - Émile Zola

A deux kilomètres de Mulhouse, vers le Rhin, au milieu de la plaine fertile, le camp était dressé.

Le champ ravagé était en friche, la maison brulée était par terre ; et Jean, le plus humble et le plus douloureux, s’en alla, marchant à l’avenir, à la grande et rude besogne de toute une France à refaire.

La Débacle – Émile Zola

La Marche à l’étoile – Vercors

La marche à l’étoile - Vercors

L’amour le plus souvent s’éteint dans une fin sordide.

Que répondrai-je ? Ils sont plus forts que moi, ils me fermeront la bouche.

La marche à l’étoile – Vercors

Découvrez L’Alpha et l’Omega en livre …

livre Alpha & Omega

Un court article pour partager que l’idée m’est venue d’éditer un livre avec les 52 premières et dernières phrases de livres publiées sur le blog qui comprend déjà 122 articles depuis le 17 décembre 2019 …

Je ne sais comment cette idée de lire les premières et dernières phrases de livres m’est venue … Mais depuis plusieurs années j’ai pris l’habitude de les lire avant de commencer un livre … En espérant chaque fois trouver une belle surprise … Un peu comme lorsque l’on gratte un ticket de loterie … C’est toujours une surprise de découvrir lorsque ces deux phrases se complètent parfaitement …

Bien que les premières et dernières phrases sont également disponibles sur le blog … les feuilleter page après page dans un livre permet d’en avoir une autre lecture … Un peu comme lorsque nous décidons d’aller marcher en forêt pour intérioriser nos pensées différemment …

Et puis c’est aussi une bonne idée de cadeau … Même pour soi-même …

En tout cas ce livre est disponible sur les meilleures plateformes de ventes en ligne et notamment chez mon éditeur BOD … Il vous suffit juste de suivre le lien suivant

Je vous souhaite une bonne lecture, en espérant qu’il vous plaira et au plaisir de vous faire découvrir de nouvelles premières et dernières phrases chaque dimanche matin … à partir de 6 heures … heure du sud de la Bourgogne …

Les fleurs de l’ombre – Tatiana de Rosnay

Tatiana de Rosnay

Elle avait visité vingt appartements avant de trouver.

Elle était en lieu sûr.

Les fleurs de l’ombre – Tatiana de Rosnay

Au plaisir de Dieu – Jean d’Ormesson

Au plaisir de Dieu - Jean d’Ormesson

Je suis né dans un monde qui regardait en arrière.

Parmi les choses et les hommes, avec tendresse et ironie, je suis, j’essaye d’être, sous les rafales du vent de l’histoire, le guetteur du plaisir de Dieu.

Au plaisir de Dieu – Jean d’Ormesson

Climats – André Maurois

Climats - André Maurois

Mon brusque départ a dû vous surprendre.

Mais nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps.

Climats – André Maurois

Le temps des secrets – Marcel Pagnol

Le temps des secrets - Marcel Pagnol

Après la terrible affaire du Château, si glorieusement terminée par la victoire de Bouzigues, la joie s’installa dans la Bastide-Neuve, et les grandes vacances commencèrent.

C’est ainsi qu’à la fin de l’année de sixième j’affirmai sans effort ma personnalité, et que je m’installai définitivement dans une belle situation de combattant redoutable et de redresseur de torts.

Le temps des secrets – Marcel Pagnol

La Terre – Émile Zola

Jean, ce matin-là, un semoir de toile bleue noué sur le ventre, en tenait la poche ouverte de la main gauche, et de la droite, tous les trois pas, il prenait une poignée de blé, que d’un geste, à la volée, il jetait.

Des morts, des semences, et le pain poussait de la Terre.

La Terre – Émile Zola

Un grand patron – Pierre Véry

Un grand patron - Pierre Véry

Lorsque le professeur Louis Delage, posant avec une sorte de tendresse le tranchant du bistouri sur l’épiderme, avait, d’un geste rapide, pratiqué une longue incision : « Quelle élégance ! Quel style !… » n’avait pu se défendre de chuchoter à l’oreille du professeur Charles Tannard son assistant Loiseau-Mielland.

Et la Maladie l’attendait, souriante…

Un grand patron – Pierre Véry

Trouble dans les andains – Boris Vian

Trouble dans les andains - Boris Vian

Le Comte Adelphin de Beaumashin passait une chemise blanche devant son Mirophar-Brot qui resplendissait de feux convergents.

Antioche embraya, et, dans un ronflement sourdingue, ils disparurent au tournant de la route, mais l’œil de Dieu continuait à les voir…

Trouble dans les andains – Boris Vian

La maison de Matriona – Soljenitsyne

La maison de Matriona - Soljenitsyne

Au kilomètre cent quatre-vingt-quatre, plus d’un an et demi après, les trains ralentissaient, avançaient comme à tâtons.

Les ouvriers apportaient les poteaux.

La maison de Matriona – Soljenitsyne

Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

Le dernier des Mohicans - James Fenimore Cooper

L’histoire que nous allons raconter se passe en Amérique à la fin du XVIIIe siècle, pendant les terribles guerres que se firent la France et la Grande-Bretagne.

J’ai vu à mon aurore les fils d’Unamis heureux et forts ; maintenant, avant même que ma nuit soit arrivée, je viens de voir mourir le dernier guerrier de la race antique des Mohicans !

Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

Péplum – Amélie Nothomb

Péplum - Amélie Nothomb

Cherchez à qui le crime profite.

Personne n’a daigné me croire.

Péplum – Amélie Nothomb

L’Assommoir – Émile Zola

L’assomoir - Émile Zola

Gervaise avait attendu Lantier jusqu’à deux heures du matin.

-Tu sais, écoute bien… c’est moi, Bibi-la-Gaiété, dit le consolateur des dames… Va, t’es heureuse.  Fais dodo, ma belle !

L’Assommoir – Émile Zola

Croc Blanc – Jack London

Croc Blanc - Jack London

Une haute forêt de sapins, sombre et oppressante, disputait son lit au fleuve gelé.

A leur contact, il retrouva un instant le souvenir de ce qu’il avait été autrefois, il revit le loup solitaire, jaloux de son indépendance, qui avait affronté seul tant de tempêtes, puis ce souvenir s’effaça et il demeura étendu, les yeux mi-clos, la petite meute piaillant et se bousculant autour de lui, le soleil de la terre du Sud réchauffant son pelage.

Croc Blanc – Jack London

Le dossier K. – Gérard de Villiers

Le dossier K. - Gérard de Villiers

L’Audi A8 surgit à vive allure de l’étroite route en lacets venant de Valjevo et se rabattit brutalement juste avant l’endroit où la route encore plus étroite se greffait sur la voie principale indiquée par un panneau de bois portant l’inscription Pristinja.

Il traça rapidement un signe de croix sur le front de Malko, fit demi-tour et regagna ce qui restait du monastère de Chilandar.

Le dossier K. – Gérard de Villiers

L’Automne à Pékin – Boris Vian

L’Automne à Pékin - Boris Vian

Amadis Dudu suivait sans conviction la ruelle étroite qui constituait le plus long des raccourcis permettant d’atteindre l’arrêt de l’autobus 975.

Le receveur s’approcha de lui.

  • Terminus !… dit Angel
  • Vole !… répondit le receveur en levant le doigt vers le ciel.

L’Automne à Pékin – Boris Vian