Le Voyage dans l’Est – Christine Ango

Le Voyage dans l’Est - Christine Ango

J’ai rencontré mon père dans un hôtel à Strasbourg, que je ne saurais pas situer.

Les mains dans les poches, les épaules crispées, la poitrine creusée, il tapotait ses deux pieds sur le trottoir pour se réchauffer, il m’a vue, et m’a souri :

  • Ça s’est bien passé ?
  • Très bien.

Le Voyage dans l’Est – Christine Angot


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Mirage – Douglas Kennedy

Mirage - Douglas Kennedy

Premières lueurs du jour.

Mais ouvrons-nous jamais vraiment les yeux ?

Mirage – Douglas Kennedy

(L’Alpha & l’Omega – Première et dernière phrase d’un livre)

À marche forcée – Slawomir Rawicz

Il pouvait être neuf heures en cette glaciale journée de novembre quand la clé cliqueta dans la lourde serrure de ma cellule de la Lubyanka.

Je me sentais soudain privé d’amis, démuni de tout, aussi perdu et esseulé qu’il est possible de l’être.

À marche forcée – Slawomir Rawicz


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

Petit éloge de la gentillesse – Emmanuel Jaffelin

À quoi bon la gentillesse ?

Elle caractérise le fait d’agir en recourant à la séduction plutôt qu’à la violence.

Petit éloge de la gentillesse – Emmanuel Jaffelin


Découvrez également le blog www.sereveillerpoursetransformer.com pour :: Réveiller son énergie intérieure :: Trouver un ancrage Corps-Coeur-Esprit :: Savoir se sentir confiant sur son chemin de vie ::

L’île mystérieuse – Jules Verne

Nous tombons ! – Jetez du lest !

Pas un des anciens colons de l’île Lincoln ne manquait, car ils avaient juré de toujours vivre ensemble, Nab là où était son maître, Ayrton prêt à se sacrifier à toute occasion, Pencroff plus fermier qu’il n’avait jamais été marin, Harbert, dont les études s’achevèrent sous la direction de Cyrus Smith, Gédéon Spilett lui-même, qui fonda le New Lincoln Herald, lequel fut le journal le mieux renseigné du monde entier.

L’île mystérieuse – Jules Verne

L’île mystérieuse – Jules Verne

Nous tombons ! – Jetez du lest !

Pas un des anciens colons de l’île Lincoln ne manquait, car ils avaient juré de toujours vivre ensemble, Nab là où était son maître, Ayrton prêt à se sacrifier à toute occasion, Pencroff plus fermier qu’il n’avait jamais été marin, Harbert, dont les études s’achevèrent sous la direction de Cyrus Smith, Gédéon Spilett lui-même, qui fonda le New Lincoln Herald, lequel fut le journal le mieux renseigné du monde entier.

L’île mystérieuse – Jules Verne

L’enfer – Gaspard Koenig

La lumière me parut d’abord aveuglante, puis mes yeux s’habituèrent et je distinguai sa silhouette à travers la brume.

Et bras dessus, bras dessous, sans un mot, nous marchâmes vers la maison aux épais murs de pierre noire dont la cheminée fumait et où attendaient le silence, la vieillesse et la mort.

L’enfer – Gaspard Koenig

Le braco du Vaccarès – Claude Joste

La Camargue, à certaines heures, semblait se refermer malgré l’afflux des touristes du mois d’Août.

La brume se parait encore des teintes rutilantes, comme si le soleil, ayant manqué sa montée, était tombé d’un seul coup dans les étangs.

Claude Joste – Le braco du Vaccarès

Les Piliers de la Terre – Ken Follet

Dans une large vallée, au pied d’une colline en pente douce, Tom bâtissait une maison auprès d’un torrent.

Après cet instant, songea-t-il, le monde ne serait plus tout à fait le même.

Ken Follet – Les Piliers de la Terre

Une seconde vie – François Jullien

Nous n’avons qu’une vie, c’est bien l’évidence.

Et c’est seulement dans ce recommencement de la reprise qu’on commence de pouvoir effectivement commencer.

François Jullien – Une seconde vie

Jules Verne – La Jangada

Phyjslyddqfdzxgasgzzqqehxgkfndrxujugiocyt dxvksbxhhuypohdvyrymhuhpuydkjoxphétozs letnpmvffovpdpajxhyynojyggaymeqynfuqlnm vlyfgsuzmqiztlbggyugsqeubvnrcredgruzblrmx yuhqhpzdrrgcrohepqxufivvrplphonthvddqfhqs ntzhhhnfepmqkyuuexktogzgkyuumfvijdqdpzj qsykrplxhxqrymvklohhhotozvfksppsuvjhd.

A une lettre près, disait-il, Lina, Liane, n’est pas la même chose ?

Jules Verne – La Jangada