Au plaisir de Dieu – Jean d’Ormesson

Je suis né dans un monde qui regardait en arrière. … Parmi les choses et les hommes, avec tendresse et ironie, je suis, j’essaye d’être, sous les rafales du vent de l’histoire, le guetteur du plaisir de Dieu. Au plaisir de Dieu - Jean d’Ormesson

Climats – André Maurois

Mon brusque départ a dû vous surprendre. … Mais nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps. Climats - André Maurois

Le temps des secrets – Marcel Pagnol

Après la terrible affaire du Château, si glorieusement terminée par la victoire de Bouzigues, la joie s’installa dans la Bastide-Neuve, et les grandes vacances commencèrent. … C’est ainsi qu’à la fin de l’année de sixième j’affirmai sans effort ma personnalité, et que je m’installai définitivement dans une belle situation de combattant redoutable et de redresseur… Lire la suite Le temps des secrets – Marcel Pagnol

La Terre – Émile Zola

Jean, ce matin-là, un semoir de toile bleue noué sur le ventre, en tenait la poche ouverte de la main gauche, et de la droite, tous les trois pas, il prenait une poignée de blé, que d’un geste, à la volée, il jetait. … Des morts, des semences, et le pain poussait de la Terre.… Lire la suite La Terre – Émile Zola

Un grand patron – Pierre Véry

Lorsque le professeur Louis Delage, posant avec une sorte de tendresse le tranchant du bistouri sur l’épiderme, avait, d’un geste rapide, pratiqué une longue incision : « Quelle élégance ! Quel style !... » n’avait pu se défendre de chuchoter à l’oreille du professeur Charles Tannard son assistant Loiseau-Mielland. … Et la Maladie l’attendait, souriante… Un grand patron - Pierre… Lire la suite Un grand patron – Pierre Véry

Trouble dans les andains – Boris Vian

Le Comte Adelphin de Beaumashin passait une chemise blanche devant son Mirophar-Brot qui resplendissait de feux convergents. … Antioche embraya, et, dans un ronflement sourdingue, ils disparurent au tournant de la route, mais l’œil de Dieu continuait à les voir… Trouble dans les andains - Boris Vian

La maison de Matriona – Soljenitsyne

Au kilomètre cent quatre-vingt-quatre, plus d’un an et demi après, les trains ralentissaient, avançaient comme à tâtons. … Les ouvriers apportaient les poteaux. La maison de Matriona - Soljenitsyne

Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

L’histoire que nous allons raconter se passe en Amérique à la fin du XVIIIe siècle, pendant les terribles guerres que se firent la France et la Grande-Bretagne. … J’ai vu à mon aurore les fils d’Unamis heureux et forts ; maintenant, avant même que ma nuit soit arrivée, je viens de voir mourir le dernier guerrier… Lire la suite Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

Péplum – Amélie Nothomb

Cherchez à qui le crime profite. … Personne n’a daigné me croire. Péplum - Amélie Nothomb

L’Assommoir – Émile Zola

Gervaise avait attendu Lantier jusqu’à deux heures du matin. … -Tu sais, écoute bien… c’est moi, Bibi-la-Gaiété, dit le consolateur des dames… Va, t’es heureuse.  Fais dodo, ma belle ! L’Assommoir - Émile Zola