Tu me manques – Arlan Coben

Kat Donovan pivota sur le tabouret où son père avait l’habitude de s‘assoir quand Stacy lui annonça : J’ai fait un truc qui ne va pas te plaire.

Et quelque part, peut-être venant de l’autoradio d’une voiture qui passait dans la rue, ou peut-être dans sa tête, Kat entendit chanter I Ain’t Missing You at ALL.

Arlan Coben – Tu me manques

Regards sur la matière – Bernard d’Espagnat, Étienne Klein

Alpha Omega 10

Depuis ses débuts, la physique quantique n’a cessé de s’approfondir et de se consolider.

Et j’ai un espoir non déraisonnable de voir un jour renaître, en conséquence, un art qui ne soit plus seulement la poursuite éperdue de la nouveauté mais qui renoue avec la quête de ces lointains qu’il est de la nature humaine de toujours souhaiter entrevoir.

Bernard d’Espagnat, Étienne Klein – Regards sur la matière

L’énigme de la Grande Pyramide – André Pochan

l'enigme de la grande pyramide

Dépourvue de son parement, dont les blocs servirent à la construction de la citadelle du Caire, la Grande Pyramide apparaît actuellement comme un prodigieux amas de blocs disposés en 203 assises superposées.

Je suis Isis ; je suis ce qui a été, ce qui est, ce qui sera ; et nul mortel n’a soulevé mon voile.

André Pochan – L’énigme de la Grande Pyramide

Les anges meurent de nos blessures – Yasmina Khadra

Alpha Omega #9

Je m’appelle Turambo et, à l’aube, on viendra me chercher.

On apprend alors à fermer les yeux sur les rares réflexes qui nous restent pour être seul avec soi-même, c’est-à-dire avec quelqu’un qui nous devient insaisissable au fur et à mesure que l’on s’habitue à ses silences, puis à ses distances jusqu’à ce que le Grand sommeil nous soustraie aux désordres de toute chose.

Yasmina Khadra – Les anges meurent de nos blessures

La Bête humaine – Émile Zola

En entrant dans la chambre, Roubaud posa sur la table le pain d’une livre, le pâté et la bouteille de vin blanc.

Sans conducteur, au milieu des ténèbres, en bête aveugle et sourde qu’on aurait lâchée parmi la mort, elle roulait, elle roulait, chargée de cette chair à canon, de ces soldats, déjà hébétés de fatigue, et ivres, qui chantaient.

Émile Zola – La Bête humaine

La tête de l’emploi – David Foenkinos

citation livre insolite

Un jour, mes parents ont eu l’étrange idée de faire un enfant : moi.

À cet instant, je ne me suis pas senti catastrophé ou gêné, ni même triste ou désemparé, non, rien de tout ça, au contraire, je me suis mis à rire.

David Foenkinos – La tête de l’emploi

Cette idée m’est venue je ne sais comment … mais depuis plusieurs années j’ai pris l’habitude de lire ces deux phrases avant de commencer un livre … en espérant chaque fois une belle surprise … un peu comme lorsque l’on gratte un ticket de loterie.

L’Alpha & L’Omega est un concept d’extraits de livre qui reprend la première et la dernière phrase de l’ouvrage. Parfois les deux phrases se complètent parfaitement, voire même résument le livre !