Tornade sur Manille – Gérard de Villiers

La chaleur implacable enveloppa Malko comme une caresse brûlante et moite dès qu’il émergea du 747 d’Air France.

Il regarda l’Américain sortir, ferma les yeux et retrouva l’image d’Alexandra.

Gérard de Villiers – Tornade sur Manille 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s