Le trésor du Négus – Gérard de Villiers

Le regard de Malko glissa de l’affiche punaisée au mur vantant les joies du tourisme en Ethiopie par le biais d’une superbe Danakil aux cheveux hirsutes, à la peau très sombre et à la poitrine fabuleuse, jusqu’à la princesse Mekonnen, assise sur le lit en face de lui.

Malko lui adressa un sourire plein de tristesse – Je suis le dernier des Rois Mages, dit-il.

Gérard de Villiers – Le trésor du Négus

Zarma Sunset – Karim Braire

J’entends la voix de ma mère qui ricoche dans le couloir menant à ma chambre.

Je n’irai pas chercher plus loin d’où vient cette force qui a tordu mon destin et qui m’a rendu si libre.  Maintenant, je sais pourquoi tout cela m’est arrivé.

Karim Braire – Zarma Sunset

Le trésor de Saddam : T2 – Gérard de Villiers

De sa fenêtre de l’hôtel Phoenicia , Malko contemplait avec un peu de nostalgie l’hôtel Saint-Georges, perle de l’hôtellerie de Beyrouth trente ans plus tôt, aujourd’hui réduit à un squelette rosâtre aux ouvertures béantes, coincé entre une marina vide et le fantôme d’un jardin public triangulaire à l’herbe jaunie et pelée, piquetée de quelques cocotiers déplumés.

Au milieu des tourbillons de fumée noire emportés au loin par le Khamsin, les billets de cent dollars du trésor de Saddam Hussein continuaient à planer comme des confettis.

Gérard de Villiers – Le trésor de Saddam : T2